https://www.ledernieretage.net/wp-content/uploads/2018/02/f7bada02daf8cc3824f2509079aa4a89.jpg

Sugar Land : tous addicts au sucre ?

by Megane Leave a Comment

Glucose, fructose, mélasse, sirop de malte, Daddy… cet ami du petit déjeuner et de nos gourmandises inavouées se cache derrière une multitude d’identités. Il côtoie nos repas dès le plus jeune âge. Il s’invite à toutes les fêtes : les chocolats de Pâques, la galette des rois, les bonbons d’Halloween, à Noël… une petite douceur à partager pour les grandes occasions, ça fait toujours plaisir. Et quand on va chez Mamie, qui n’a pas eu droit à la boite violette de Quality Street offert généreusement ? Je me demande d’ailleurs comment se fait-il qu’il n’y ait pas eu une loi pour bannir ces bonbons…une alliance de mauvais goût tant dans le packaging que dans les saveurs… M’enfin, on s’égare ! Le sucre est donc un ami à l’allure inoffensive s’il est consommé avec modération. Mais aujourd’hui la modération n’est plus de mise puisqu’il est présent dans la majorité de nos produits alimentaires même dans ceux que l’on ne soupçonnerait pas : des plats salés cuisinés qu’on a juste à réchauffer, un verre de jus de fruit « bio », une salade de carottes râpées. La consommation de sucre a augmenté de plus de 46 % ces 30 dernières années et on a rien vu venir. Les méfaits de cette poudre sont reconnus (diabète, obésité…) mais seulement, nous dit-on, « s’il est consommé avec excès » sauf qu’aujourd’hui nous absorbons tous trop de sucre et sans s’en rendre compte. Sommes nous tous inconscients ou y aurait-il un autre paramètre nous rendant si peu sensibles à la question ?

le sucre doux poison sugar addiction poison donnut candy addict le dernier etage magazine

Déjà, nous assistons à une petite révolution en ce qui concerne cette poudre blanche : le sucre serait aussi addictif que la cocaïne d’après une récente recherche menée par Serge Hamed. Il impliquerait l’activation du même système de récompense que celui des drogues. Son processus de fabrication est similaire à ceux de substances comme la cocaïne ou l’opium : extrait de plantes puis raffiné en cristaux. S’en suivraient donc les effets que l’on peut retrouver dans l’addiction (dépendance, syndrome de sevrage, substance prise en quantité plus importante ou de façon plus prolongée que prévue).

le sucre doux poison sugar addiction poison donnut candy addict le dernier etage magazine

On ne parlera pas du phénomène récent « Discount Nutella forever », ce serait faire une corrélation sans vérification…

le sucre doux poison sugar addiction poison donnut candy addict le dernier etage magazine nutella forever discount

Autre point, notre perception du sucre est erronée. Lorsque vous buvez un jus d’orange le matin en toute bonne conscience « c’est bon j’ai absorbé mon quota de vitamine pour pas chopper la grippe », vous saturez votre métabolisme de sucre. Un peu de maths s’impose : si vous voulez manger un fruit le matin, par exemple une orange, vous en mangerez certainement qu’une seule ou deux maximum et vous serez rassasiés. Par contre si vous voulez faire un jus d’orange correct, il vous faudra presser au moins 3 oranges donc plus de sucre. Et je ne vous parle pas du nombre d’oranges et du sucre ajouté dans nos chers jus de fruits tout-prêts. Mais difficile de leur en vouloir puisqu’ils sont si pratiques…

le sucre doux poison sugar addiction poison donnut candy addict le dernier etage magazine

Après, on se dit qu’un peu de sucre tous les jours ça ne peut pas faire de mal, d’autant plus si « j’ai une vie saine, que je fais du sport et que je me couche à 22h tous les soirs ». Bon, déjà il faudrait vraiment mettre en application ces jolies résolutions. Il suffit de prendre un soda tous les jours pour voir son risque de développer un diabète augmenter de vingt % et ce, indépendamment de l’obésité. Même dans une barre Gerblé qui se s’autoproclame « l’expert en diététique », la dose de sucre est élevée. Par exemple trois croquants miel sésame regorgent de 7 morceaux de sucres.

le sucre doux poison sugar addiction poison donnut candy addict le dernier etage magazine

Ensuite, il nous faut de sacrées bonnes lunettes et un dico pour décrypter ce qui se cache derrière les étiquettes de nos produits alimentaires. Prenons un Banania où l’on trouve marqué en gros « le bon petit déjeuner équilibré », l’ingrédient qui arrive en premier est le sucre et pas le cacao – niveau équilibre on repassera. Déjà qu’aller faire les courses n’est généralement pas notre loisir favori, si en plus il faut lire chaque étiquette, on n’est pas sorti de l’auberge … C’est pour cela qu’en Angleterre le gouvernement a mis en place le système des feux tricolores) sur les étiquettes afin d’augmenter la lisibilité des produits. Par exemple, le Banania retrouverait à coté de son joli slogan une gommette rouge avec le pourcentage de sucre. Ce système n’est pas appliqué en France, il serait trop discriminant pour certaines marques.

Enfin, le sucre fait partie de notre culture. Il est présent avec nous pour chaque événement (que ce soit dans les sucreries ou dans l’alcool). Quoi que, peut-être pas dans les enterrements. Il nous soutient, nous réconforte. P. James parle d’infiltration commerciale. Le sucre s’immisce partout jusqu’à devenir indispensable. Prenons par exemple la semaine du goût. Vous y avez normalement eu le droit lorsque vous étiez gamin. Sachez qu’elle a été créée en 1990 par… la Collective du sucre. Merci les industriels, qui conditionnent ce rapport au sucre dès le plus jeune âge.

le sucre doux poison sugar addiction poison donnut candy addict le dernier etage magazine

Il devient donc difficile d’estimer sa consommation de sucre même en faisant attention. Manger modérément du sucre oui, mais cela demande de faire attention et de lire. Depuis quelques temps afin de pallier à cette augmentation de la consommation du sucre, nous voyons l’apparition de plusieurs phénomènes : Le low sugar ou less sugar qui regroupent principalement des pratiques alimentaires dirons nous « raisonnées ». D’autres ont carrément fait l’expérience d’arrêter complètement le sucre pendant un an. C’est le cas de Danièle Gerkens, journaliste chez Elle. Cette femme a lancé une bombe montrant que le sucre pouvait être néfaste sur d’autres plans (qualité de la peau, réduction de cellulite, moins d’allergies…) que ceux reconnus et surtout qu’il était possible de manger autrement.

le sucre doux poison sugar addiction poison donnut candy addict le dernier etage magazine

Si vous n’avez pas envie de passer trop de temps à lire les étiquettes dans votre supermarché, que oui, vous craquerez sûrement encore pour des gourmandises et que vous n’avez pas du tout décidé de tout préparer vous même, sucremoins.org regroupe des personnes motivées pour faire changer d’en haut la législation. Leur volonté : Réduire les taux de sucre dans nos produits alimentaires afin que l’on soit plus libre de notre consommation et que l’on ne se jette plus comme des affamés sur un pot de Nutella (bon ok, j’arrête avec ce Nutella). Une pétition est en ligne afin que cette initiative puisse grandir.

Sur ce, je pars préparer mon goûter…

le sucre doux poison sugar addiction poison donnut candy addict le dernier etage magazine nutella forever discount

le sucre doux poison sugar addiction poison donnut candy addict le dernier etage magazine nutella forever discount

MeganeSugar Land : tous addicts au sucre ?

Laisser un commentaire