http://www.ledernieretage.net/wp-content/uploads/2017/09/75853_453852998403_652513403_5506420_4628307_n.jpg

L’amour 2.0

by Reva Leave a Comment

De nos jours l’amour est devenu une question métaphasique  qui peut se targuer de causer de l’ombre à la question du : Quelle est notre raison de vivre ? En effet on se préoccupe plus à savoir quand nous allons être amoureux plutôt que de savoir quand nous serons heureux, car l’amour a de nos jours la prétention d’être supérieur au fait d’être heureux.

Auparavant être heureux était synonyme de la conquête de l’espace : c’est là-bas au loin, on ne sait pas où mais on peut l’atteindre.

Mais de nos jours l’on suppose et théorise l’amour comme étant la nouvelle médecine du XXIème siècle. Du coup dans cette nouvelle ère d’internet, de réseaux sociaux, de sites et d’applications de rencontres nous espérons qu’avec cette masse d’aides que nous allons finir par trouver l’absolution, cette béatitude qu’est l’amour afin de couler des jours heureux.

Dans cette nouvelle ère de technologie Nous avons aussi tué l’amour.

Prenons comme élément de comparaison les CD musicaux. Avant on avait un album ayant une certaine valeur à nos yeux. C’était NOTRE album préféré et nous l’écoutions sans cesse sans nous en lasser et on le connaissait par cœur. D’ailleurs cet album avait une valeur d’échange, car un peu comme les cartes de collection de baseball notre album préféré valait 2-3 des albums préférés de nos amis. Et au cours de notre vie nous étions capables de citer une dizaine d’albums qu’on pouvait prétendre être les meilleurs au monde selon nous, POUR nous, alors qu’il y en avait des millions d’autres sur le marché (et dont certains auraient aussi pu nous plaire).

Mais de nos jours avec les nouvelles technologies via le téléchargement on se retrouve non avec une dizaine d’albums mais des centaines, voire des milliers d’albums. Nous les possédons, nous les amassons, mais est-ce que nous les écoutons vraiment, est-ce que nous savons tous les appréciez ? Nous nageons dans un flot de choix musicaux qui nous submerge et dans lequel nous nous noyons. Nous ne comprenons plus la sensation vive que peut projeter dans nos tympans et dans tout notre corps une seule chanson que nous pourrons classifier comme NOTRE chanson jusqu’à la fin de notre vie et que l’on passera lors de notre enterrement.

La musique et l’amour de nos jours sont devenus plus ou moins pareil à cause des nouvelles technologies. Avant nous avions la possibilité de rencontrer dans notre vraie vie une seule ou des dizaines d’autres personnes qui allaient marquer notre existence. Maintenant avec les réseaux sociaux, avec les sites et applications de rencontres nous découvrons qu’il y a un autre monde à l’extérieur de notre vie réelle. Nous avons trop de choix dans un monde totalement irréel et nous sommes tentés de plaire et/ou qu’on nous plaise alors que nous avons la bonne personne sur le bon morceau de musique juste en face nous, mais un écran nous bouche la vue. Nous sommes donc devenus aveuglés par cette recherche qui nous rend éternellement insatisfaits.

Oui l’herbe est sûrement plus verte ailleurs, mais faut-il vraiment aller piétiner toutes les pelouses du monde pour nous en assurer ?

l'amour 2.0 le dernier etage magazine fred joker frederic gourdin

Oui, on pourrait parler d’illusion afin de nous divertir et d’oublier ce qui nous importe le plus : Qu’est-ce qui me rend MOI heureux ?

Non, il n’y a rien d’égoïste à penser à soi-même ! crimeandpunishment

Et oui, trouver ce quelqu’un qui nous rend heureux est considéré aussi comme cette recherche personnelle du bonheur, mais elle n’est pas forcément la seule et unique pour chacun de nous. Pire, ce n’est peut-être pas cela qui nous rendra un jour heureux !

Pourtant l’amour est malheureusement devenu un produit de consommation comme un autre que l’on cherche absolument à nous vendre.

« Tu n’es rien si tu n’as pas quelqu’un » (quitte à se mettre avec n’importe qui). Du coup on tombe sur ce genre de discours entre deux personnes :

-Qu’est-ce que tu fais avec ton mari/femme/copain/copine ? Il/elle te traite mal !

-Oui, mais moi au moins j’ai quelqu’un et pas toi !

Et non seulement on cherche absolument quelqu’un, mais en plus il faut s’afficher avec comme un trophée prouvant ainsi notre réussite du bonheur.

tumblr_lvnhakLe6Q1qdcwkvo1_500

Par ailleurs en parlons de consommation nous achetons souvent pour de mauvaises raisons, nous achetons pour que l’autre voit ce que l’on porte et donc de susciter l’attention d’autrui.

Le selfie fait aussi parti de cette recherche d’amour pour nous rassurer. Avant l’on se regardait dans un miroir afin de nous rassurer et d’affronter le monde, maintenant notre regard face à notre propre reflet a été remplacé par ce que nous reflétons dans une société. On ne se regarde plus en pensant que cela nous suffit, il faut plaire à la masse en publiant des photos étant affamé de likes et de commentaires positifs et en cas de commentaires négatifs on dégagera cela en disant que la personne est jalouse et non (éventuellement) raisonnée.

Le fait de s’aimer soi-même dans son coin ne suffit plus, il faut se surkiffer à prendre des centaines clichés de nous et de ce que nous possédons afin que les autres nous envient et nous aiment. Cela résulte un peu à se masturber devant un miroir pendant que des spectateurs anonymes nous observent en train de jouir et de crier notre propre prénom.

Pourtant le but de notre vie ne réside-t-il pas tout simplement à trouver ce qui nous plait et de s’en contenter ? Et pour revenir sur l’amour, ce n’est pas forcément l’amour qui rend heureux.

Sachez que quoi vous fassiez, que vous soyez mince, grand, gros, musclé, petit, noir, blanc que vous ne plairez jamais à tout le monde, mais quelque part vous espérez plaire à la planète entière afin de trouver et d’attirer cette personne si spéciale qui vous aime. Mais comprenez que vous avez déjà trouvé cette personne qui vous aime, c’est vous et maintenant cherchez ce qui vous rend vraiment heureux (et vivez caché, vivez heureux)

l'amour 2.0 le dernier etage magazine fred joker frederic gourdin

RevaL’amour 2.0

Laisser un commentaire